Pourquoi le taux d’intérêt hypothécaire est-il plus élevé pour un refinancement ?

Si vous avez cherché le meilleur taux d’intérêt hypothécaire dans les dernières semaines, vous avez dû réaliser que trouver le meilleur taux est plus difficile qu’avant et que les comparateurs de taux sont moins efficaces.

Refinancement hypothécaire

Pourquoi me direz-vous ?

Parce que les règles de répartition des risques ont changé depuis que la SCHL n’assure plus les immeubles pour les refinancements.  Quand un prêt est « assuré », les banques peuvent vendre leurs créances dans des fonds d’investissement immobilier.  Sans assurances, le coût de gestion par les banques est plus élevé et ils doivent assumer plus de risques.

Voilà pourquoi vous avez des écarts de taux d’intérêt hypothécaire, dépendant si vous avez un prêt assuré par la SCHL ou pas.

Comparateurs de taux d’intérêt hypothécaire

Depuis les derniers changements aux règles hypothécaires, les comparateurs de taux d’intérêt hypothécaires vous donnent le meilleur taux pour un acheteur d’une maison pour un prêt hypothécaire assuré par la SCHL.

Si vous avez une situation différente, et bien trouver le meilleur taux d’intérêt hypothécaire devient plus difficile.

Les taux variables

Les prêts hypothécaires à taux variable et les marges de crédit dépendent du « taux directeur » de la Banque du Canada.

Huit fois par année, la Banque détermine si ce taux doit être modifié. Ce taux est celui que la Banque du Canada prête aux banques.

Le taux  préférentiel, que les banques vous offrent, est basé sur le Taux directeur de la banque du Canada plus une majoration.

Alors quand la banque vous accorde un financement sur un taux variable, dites-vous qu’il va fluctuer en fonction des annonces de la Banque du Canada.

Les taux fixes

Les prêts hypothécaires à taux fixe sont différents. Les prêteurs ont recours aux obligations du gouvernement du Canada pour amasser les fonds des prêts hypothécaires à taux fixe.

Que le taux soit fixe ou variable, les nouvelles règles de financement hypothécaire signifient que les prêteurs appliquent maintenant des règles et des taux différents selon que le prêt hypothécaire est assurable ou non. Si le prêt hypothécaire est assurable, il est admissible aux meilleurs taux. La majorité des acheteurs savent que si leur mise de fonds est inférieure à 20 %, ils doivent payer une assurance hypothécaire qui protégera le prêteur. Certains prêteurs choisissent aussi de contracter eux-mêmes une assurance sur leur portefeuille de prêts hypothécaires ordinaires (mise de fonds de plus de 20 %).

Pourquoi une hypothèque n’est-elle pas assurable ?

Un immeuble peut être assuré par la SCHL seulement lors de l’achat, ce n’est pas permis pour un refinancement autrement dit.

Deuxième situation, si vous désirez amortir votre financement plus de 30 ans ou encore vous qualifier avec le taux contrat, alors le prêt ne peut être assuré.

Hypothèque assurée ou assurable, qu’est-ce que ça veut dire ?

Un taux majoré est appliqué à ces prêts hypothécaires, et certains prêteurs ne les offrent plus du tout. De plus, une prime est souvent exigée s’il est difficile de prouver votre revenu, si vous avez une mauvaise cote de solvabilité, si la propriété est dans une région rurale, si vous désirez une garantie de taux prolongée ou encore les meilleurs droits de remboursement anticipé et de transfert, ou si vous ne voulez pas de restrictions de refinancement. Par conséquent, méfiez-vous des taux que vous voyez en ligne, car vous n’y êtes peut-être pas admissible.

La distinction entre les prêts assurables et non assurables a indéniablement rendu l’environnement hypothécaire encore plus déroutant. Il est crucial d’obtenir de bons conseils, et le rôle des courtiers hypothécaires dans le processus de financement résidentiel n’a jamais été aussi important. J’ai accès à tous les prêteurs dont j’ai besoin, et je possède l’expérience et les connaissances nécessaires pour trouver le prêt hypothécaire qui convient le mieux à votre situation. Je suis là pour vous aider !

taux d'intérêt hypothécaire
taux d’intérêt hypothécaire

 

Pour calculer votre admissibilité : cliquer ICI