Crédit refusé

credit-refuse

Obtenez une maison même avec un crédit refusé.

Crédit refusé à la banque parce que votre dossier de crédit ne répond pas aux normes ? Une hypothèque avec un mauvais crédit, c’est possible.

Les grandes banques doivent répondre à des normes de financement de plus en plus difficiles. Voilà pourquoi de plus en plus de Québécois se voient refuser un prêt hypothécaire.

Parmi les causes de crédit refusé les plus fréquentes :
  • Avoir une cote de crédit (beacon) plus basse que 620.
  • Avoir obtenu un emploi trop récemment.
  • Être propriétaire d’un immeuble locatif avec un trop grand nombre de logements, selon la banque qui finance.
  • Avoir des retards de paiements sur vos cartes de crédit.
  • Avoir des impôts à payer (solde dû d’une année antérieure).
  • Avoir fait faillite dans le passé ou avoir eu recours à une proposition de consommateur.
  • Être travailleur autonome avec des revenus non déclarés.
  • Être travailleur à commission ou à pourboire.
  • Avoir perdu son emploi.
  • Avoir des revenus insuffisants (à la retraite, par exemple).

Nos prêteurs sont souvent des entreprises de crédit alternatif, c’est-à-dire des sociétés de fiducie (trusts) ou des prêteurs privés. À l’occasion, une banque pourrait faire une exception même après un crédit refusé.

Conditions d’admissibilité :
  • Avoir procédé au refinancement maximal de 80 % de la valeur marchande de votre propriété.
  • Ne pas avoir eu de retards dans le paiement de votre hypothèque depuis au moins 12 mois.
  • Avoir un dossier de crédit qui démontre que vous êtes un bon payeur (même avec une cote de crédit basse).
  • Être en mesure de prouver votre capacité à payer vos engagements.
Comment pouvons-nous vous aider à trouver un prêteur ?

Nous disposons d’un large éventail de prêteurs qui ont chacun leurs règles de financement. Grâce à nos conseils, nous serons en mesure de vous conseiller pour trouver le prêteur qui sera le moins cher pour vous et qui répondra le mieux à vos besoins.

Nous établirons avec vous une planification hypothécaire afin que vous puissiez rétablir votre crédit et, ultimement, obtenir un financement bancaire traditionnel.

Quelles sont les propriétés admissibles ?
  • Des propriétés de 1 à 4 logements au maximum (dont l’un doit être occupé par le propriétaire).
  • Des propriétés qui sont situées dans un marché immobilier durable, où la demande liée à la revente est réelle (dans une ville de plus de 30 000 habitants).
  • La durée économique résiduelle prévue de la propriété doit être d’au moins 25 ans.

Votre banquier est prêt à tolérer un certain niveau de risque, et d’autres institutions sont prêtes à écouter votre histoire.

Si vous avez fait faillite, si vous avez connu des retards de paiements explicables, si vous êtes surendetté, si vous avez vécu un divorce ou si vous avez subi une perte d’emploi (ou toute autre raison), vous pourriez avoir droit à une deuxième chance au crédit et contracter une hypothèque adaptée à vos besoins.