Re Hypothéquer sa maison après à une séparation, c’est permis la SCHL a justement un programme pour les familles qui se séparent.

Possibilité d’hypothéquer votre maison jusqu’à concurrence de 95% de la valeur marchande après une séparation

Avec une entente de séparation chez le médiateurs, il est possible d’hypothéquer la maison unifamiliale.
Vous avez réussi à faire une entente chez le médiateur et vous désirez acheter la part de votre ex-conjoint.
Saviez-vous que vous pouvez refinancer la propriété au-delà de ce que les banques autorisent habituellement ?

La plupart des banques autorisent un refinancement jusqu’à 80% de la valeur de la propriété. Mais si ce n’est pas suffisant, vous pouvez refinancer la maison à 95% de sa valeur.  La somme ainsi obtenu devra payer la part de votre ex-conjoint en plus de l’hypothèque actuelle.

Hypothéquer sa maison après une séparation, comment s’y prendre ?

Qui est admissible à ré hypothéquer sa maison suite à une séparation ?

Couples mariés

Lorsqu’un couple marié se sépare ou divorce, les deux époux ont habituellement des droits égaux à l’égard de la maison familiale ou du foyer conjugal.  La maison appartient, selon les lois du Québec, à la famille.
Du coup, la maison fait partie du patrimoine familiale.
Si vous avez acquis la maison avant le mariage ou encore que vous avez reçu la maison en héritage avant ou pendant le mariage, nous vous recommandons de consulter un avocat spécialisé en droit familial.

Règle générale, vous n’avez pas le droit de vendre, de louer ou d’hypothéquer la maison familiale sans le consentement de l’autre époux, sauf si vous avez une ordonnance vous permettant de le faire.

Les couples mariés avec enfants ont l’obligation de faire une médiation familiale s’ils habitent  au Québec.
La médiation familiale est une façon d’aider les personnes à régler les questions relatives au parentage, à la séparation et au divorce. Un médiateur familial compétent aide les parties à identifier les questions et à trouver leurs propres solutions.

Couples en union de fait

Lorsqu’un couple en union de fait se sépare, les deux partenaires n’ont pas des droits égaux quant à la maison familiale. La personne qui est le propriétaire sur les titres est le seul et unique propriétaire.

Règle générale, tout bien que vous amené dans la relation ou que vous avez acheté pendant la relation vous appartient.

Si vous êtes tous les deux (2) propriétaires, vous devez vendre la maison et diviser l’argent restant après le paiement de l’hypothèque et des frais en fonction de votre entente de co-propriétaire.
A défaut d’avoir une convention de co-propriétaires, il est présumé que la maison appartient à part égale entre les propriétaire.

Investisseurs immobiliers en co-propriété

Si vous êtes 2 investisseurs et que vous décidez de vous séparer, vous avez les mêmes conditions que les couples en union de fait.

Décider de vendre ou garder votre maison

Lorsque vous êtes deux (2) propriétaires d’une maison, vous devez vous entendre sur qui des 2 propriétaires gardera la maison ou si vous allez tout simplement décider de la vendre..

Si vous gardez la propriété, vous devez décider de quel des 2 propriétaires restera dans la maison.
Les couples qui ont des enfants seront particulièrement intéressés à ce que la vie de la famille change tout dans leur vie à cause de la séparation ou du divorce.

Vendre votre maison

Vous pouvez décider de vendre votre maison et de diviser l’argent en parts égales. Si vous pensez vendre votre maison, assurez-vous de connaître tous les coûts connexes.

Rester dans la maison familiale

Si l’un de vous décide de rester dans la maison familiale, il devra devez l’acheter
Dans certains cas, vous pouvez être obligé de refinancer votre hypothèque pour donner à votre ancien partenaire un paiement global. Et pour cela, vous devrez vous qualifier à la banque de la même manière que si vous étiez un nouvel acheteur.

Votre prêteur vous demandera de vous requalifier tout seul pour l’hypothèque. Vous devrez prouver que vous pouvez faire les paiements sur l’hypothèque.

Votre prêteur peut vous demander certains renseignements, dont :

Hypothéquer sa maison après une séparation veut aussi dire rembourser la part de l’autre

En ré-hypothéquant votre maison, vous pourrez :

En refinançant la maison, le conjoint qui quitte la maison pourra se reloger et se trouver lui aussi une nouvelle maison pour accueillir les enfants en gardes partagés.

Contactez-nous pour évaluer votre situation

Hypothéquer sa maison après une séparation ou un divorce pour garder les enfants à la maison

Il est important qu’au moment que vous allez vouloir refinancer la propriété pour racheter les parts de votre ex-conjoint, vous devrez avoir un excellent crédit, pas de retards sur l’hypothèque actuelle et aussi avoir les revenus suffisants pour vous qualifier pour la totalité du prêt hypothécaire.

Et les enfants dans tout ça ?

Lorsque les parents se séparent, les enfants en plus de vivre la nouvelle situation doivent souvent changer d’école car les parents doivent vendre la maison.

Si un des parents peut conserver la maison, ceci évitera aux enfants de changer d’école, de changer toutes leurs habitudes en plus de vivre le stress de la séparation des parents.

Souhaitez-vous que les enfants changent d’école ?

Saviez-vous que vous pouvez refinancer votre maison jusqu’à 95% de sa valeur quand les parents se séparent ?